Test de Radar Mission

15 octobre 2020 1 Par rake
Editeur Nintendo
Année1990
Nombre de joueurs1 à 2
TypeAction – Stratégie

Il y’a eu un monde avant les jeux vidéo. Si si, je vous assure, on appelait ça des jeux de société (allez faire un tour dans votre grenier, je suis sûr que ça va vous rappeler des souvenirs 😉 !). A cette époque, on pouvait même s’amuser avec 2 feuilles et un stylo, et imaginer des jeux beaucoup plus réalistes qu’avec une console qui nous montre un rendu prédéfini de cet imaginaire. Pourquoi une intro aussi à l’ancienne du genre « c’était mieux avant ! »  me direz-vous ? Tout simplement parce que le jeu évoqué aujourd’hui est un exemple du type « on défonce ton enfance mais on y met les formes » : Mesdames et messieurs, aujourd’hui, on parle BATAILLE NAVALE, et ça va faire mal !

Besoin de resituer la bataille navale et son principe ? Félicitations, vous n’êtes pas de ce monde ! (ou alors regardez ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_navale_(jeu) )

Le but de ce jeu est extrêmement simple : il s’agit d’une bataille navale, se déroulant sur 3 niveaux. Ce jeu comporte 2 mini-jeux, à savoir la bataille navale “classique” (Game A) et une autre phase (Game B) où l’on incarne un sous-marin ayant pour objectif de couler des navires ennemis.

Liste des cibles potentielles : de l’avion (1 case) au porte-avion (5 cases) il y en a pour tous les gouts !

La première partie, Game A, propose une bataille navale sur laquelle nous devons battre l’ordinateur (3 niveaux de difficultés possibles, simulés par des têtes plus ou moins sérieuses). Des tirs spéciaux (Lucky Shoot, qui détruisent en 1 coup un vaisseau ou qui permettent de tirer en croix, touchant 5/7 cases), des indicateurs de proximités (petite alarme lors des tirs) ainsi que l’apparition d’un avion tournant autour du porte-avion sont les petits plus originaux à la version classiques, mais qui peuvent être supprimés. A savoir que vous avez la possibilité d’agrandir ou non la première des 3 grilles du jeu, la faisant passer de 8×8 à 10×10 ou 12×12.

La prise en main est évidemment très facile, malgré un temps de vie limité (3 niveaux avant la victoire finale synonyme de “Game Over”) relevé par un choix de difficultés qui portent bien leurs noms (facile, moyen et difficile). Les graphismes sont simples mais donnent un excellent rendu. Pour la bande son, malgré de sympathiques musiques, l’un des seuls bémols est qu’elle se répète et peut donc vite énerver en boucle

Seconde partie du jeu “Radar Mission”, le jeu B apporte un concept novateur à la bataille navale. Fini la grille et les tirs hasardeux : place au terrain ouvert et aux tirs précis !

Dans le doute, il vaut mieux saluer le départ du sous marin … Qui sait quand (et surtout si) il va revenir ?

Aux commandes d’un sous-marin, vous allez devoir exterminer la flotte ennemie afin de remporter la victoire. Grace à trois améliorations disponibles à l’achat au début de chaque stage (à condition d’avoir toujours son petit sac d’or ou à défaut, de les récolter in-game), votre sous-marin peut se déplacer plus vite, tirer 2 torpilles en 1 coup et détecter le sens des navires ennemis pour les prendre de vitesse.

Bien évidemment, la flotte ennemie est elle aussi équipée d’un sous-marin qui causera du tort à vous et à votre flotte. Une autre possibilité de victoire est de couler le sous-marin ennemi, mais cela est plus risqué car il se défend rudement bien. En fonction du nombre et du type de vaisseaux abattus, vous obtiendrez un score qui s’il est élevé se transformera en grade. Attention cependant au porte-avion, quand vous êtes à la surface, ce dernier peut envoyer des avions avec des charges sous-marines !

L’une des particularités de ce jeu est sa jouabilité à 2 joueurs, en utilisant le Game Link de la Gameboy. Ainsi, comme dans la version classique de ce jeu, vous avez la possibilité d’affronter vos meilleurs amis à la joute navale !

Synthèse

Nous sommes sur un jeu de 1990, pas de gros graphismes, ni de supers musiques en HD, mais le mélange des 2 est tout simplement parfait pour l‘époque. De même, pas besoin d’une histoire compliquée, juste de brancher sa console et de se laisser aller… Comme un bateau destroyer sur l’eau ! Pour faire simple, un petit jeu sympathique, idéal pour patienter en salle d’attente ou pendant un court voyage.

  • Radar Mission est considéré comme le précurseur spirituel de la série « Steel Diver »
  • Il est le premier jeu à connotation militaire de Nintendo sur Gameboy.
  • La cartouche Japonaise est plus explicite sur les 2 modes de jeux
  • Comme dit plus haut, il a été un des jeux de lancement de la Gameboy, mais aussi du service Virtual Console de la 3DS !
Partager