PAL vs NTSC, 50Hz 60Hz, c’est compliqué !

PAL vs NTSC, 50Hz 60Hz, c’est compliqué !

28 juillet 2022 Non Par Mugen

Comprendre les notions, c’est PAL pied

Jadis (voilà j’ai déjà vexé un partie du lectorat), nos téléviseurs CRT répondaient à une des deux normes selon leur localisation, vous l’aurez deviné il s’agit de la norme PAL et NTSC.

Merci Wikipédia

Ces normes sont dépendantes de la fréquence électrique. Elle induit un rafraichissement de l’image de 50Hz pour le PAL et 60Hz pour le NTSC.

⚠️Il ne faut pas confondre Hz (Hertz) et FPS (Frame per Second) – Le Hertz correspond à un cycle de rafraichissement (ici de l’écran) par seconde, le FPS est le nombre d’image calculé par la machine.

Vous pouvez donc jouer à 60FPS, mais si votre moniteur n’affiche que 50Hz, vous n’aurez que 50 images par seconde, bien que vos saisies au pad soient calculées sur une base de 60 images. ⚠️

En Europe (et Australie), nous étions sur la norme PAL (+SECAM en France, mais on ne va pas alourdir encore plus cet article). Le signal sur cette norme est une image de 576 lignes entrelacées (576i).

Le Japon et les États-Unis étaient quand à eux sur la norme NTSC (respectivement NTSC-US et NTSC-J). Le signal sur cette norme est une image de 480 lignes entrelacées (480i).



Le supplice du PAL



Le réel problème réside dans l’adaptation aux normes PAL, mais quand un studio se donne les moyens (au hasard Naughty Dog avec Crash Bandicoot) il n’y a (presque) pas de différences ! (En premier lieu les jeux étaient développés pour le format NTSC et subissaient une conversion pour la sortie Europe)

Alors que du côté de Sonic, c’est un “portage” bête et méchant

Seeeeeeeeeeega

Au delà de perdre en vitesse d’affichage due au 50/60Hz, une déformation de l’image peut exister (576i vs 480i).

Et du côté NTSC

Peu de choses à dire de ce côté, le cycle se joue sur 60Hz et les jeux étaient développés soit pour le marché Japonais ou Américain et ne nécessitaient pas d’adaptation sur cet aspect technique.

Conclusion

En soit, il n’y a pas de meilleur standard entre PAL et NTSC. Cependant là où le bât blesse c’est que l’Europe, considéré comme un marché secondaire n’a eu que très peu de travail d’adaptation de la part des studios.

Cependant, ceux qui ont connus ces jeux ralentis de 17,5% à l’époque risque de vouloir ces mêmes versions, nostalgie oblige !

Partager