Néo-Rétro : alex kidd in miracle world dx

Néo-Rétro : alex kidd in miracle world dx

22 juillet 2021 1 Par Mugen

Il y a trente ans, Alex cassait des briques avec son poing ! Tous les possesseurs de Master System connaisse cette “mascotte” de Sega avant qu’elle ne se fasse damer le pion par un certain hérisson.

En effet, le jeu était inclus dans la mémoire de la console quand on allumait cette dernière sans cartouche insérée !

Jeu à la difficulté plus que relevée mais aux qualités indéniables nous nous accrochions à terminer nos jeux à cette époque.

Mais en Juin 2021 sort Alex Kidd in Miracle World DX fruit d’un travail réalisé à la base par des fans mais repéré par Sega cette histoire nous rappelle la naissance d’un certain Sonic Mania !

Le jeu a nécessité entre 800 et 900 heures de développement.

Cette belle histoire ne s’arrête pas là car j’ai évidemment acheté le jeu en fan de rétro-gaming !

J’ai pris la version “simple” sur PlayStation 5 (≃29€); Celle-ci contient un exemplaire du jeu (pratique !), une notice format Master System 😍, un porte-clef et une pochette réversible (j’adore ça) au look Master System

Le jeu en lui même :

Dès le démarrage du jeu nous nous retrouvons sur un menu assez punchy avec le thème d’époque, c’est assez plaisant !

Le jeu propose les vies infinies (nous y reviendrons…). Un mode classique et boss rush se débloquent en terminant le soft une première fois. Nous pouvons aussi choisir le régime alimentaire d’Alex (hamburger, onigiri…) pour un impact visuel.

Dès le début du jeu j’ai été surpris par la direction artistique que je trouve très réussie ! (même si je trouve qu’Alex a le charisme qui va avec son univers qui ne m’accroche pas du tout).

Comme pour le remake de Dragon’s Trap une touche permet de basculer affichage d’origine/moderne en temps réel.

En revanche manette en main j’ai vite envie d’hurler, autant la version d’origine nécessitait pas mal de précision qu’ici j’ai l’impression que qu’Alex est monté sur savonnettes, impossible d’être précis, et nombre de vies seront perdues injustement ce qui amplifiera la frustration.

De plus les hitbox sont comment dire… au mieux hasardeuse, encore une pièce sur la frustration. Il n’est pas rare de perdre une précieuse vie sur un ennemi qui vous aurait touché alors que graphiquement non… Et pas d’arbitrage vidéo pour revenir dessus !

Si vous n’avez pas coché les vies infinies (qui a dit que les dev étaient conscient que quelque chose n’allait pas dans le gameplay pour proposer une telle option…) vous aurez trois vies, si vous les épuisez vous reprenez au début du stage.

Comme pour le jeu original chaque affrontement de boss commence par un chi-fou-mi (pierre, papier, ciseau) en deux manches gagnantes. Vous pouvez perdre des vies/avoir un game over sur un coup de (mal)chance, assez pénible.

Heureusement ces derniers sont assez courts pour ne pas a avoir trop de chemin à refaire dans le cas du Game Over je pense que j’aurai lâché le jeu avant (d’ailleurs le château de fin est assez corsé !).

Comble de l’ironie, pour certains passages ardus, il est parfois plus simple de basculer en graphisme old school pour mieux apprécier les distances et adversaires.

Sinon la partie sonore est au poil, pas de grief ! Le jeu profite d’une traduction Française, toujours agréable.

Donc je conseille ce jeu à petit prix, si et seulement si vous êtes vraiment nostalgique du jeu original. Sinon il y a toujours la solution de l’émulation.

Si vous voulez me voir perdre sur le jeu ça se passe ci-dessous ⬇

Partager